Pose compteur injection EDF

Deux types de systèmes injection réseau :

Les installations simples : le courant produit est injecté sur le réseau ( en totalité ou en partie après que vous ayez prélevé votre consommation instantanée, voir ci-dessous, options de raccordement)

Les installations sécurisées : dans ce cas, vous disposez d’un parc de batterie qui sécurise l’installation en cas de coupures et micro-coupures du réseau. Ceci est particulièrement utile dans certaines régions si les coupures sont fréquentes, cela permet d’éviter les mises en sécurité de chaudières ou poêles, et remplace donc l’onduleur qui pourrait être placé en tête. Sauf cas particulier, je ne suis pas un grand fan : les batteries même de qualité, finiront par s’user, donc être mise en déchet, pour une utilisation souvent faible. électricité est transformée en courant alternatif. Souvent, un petit groupe électrogène coutera moins cher et permettra d’alimenter les circulateurs de chauffage et la chaudière, le réfrigérateur congélateur et l’éclairage durant la panne.

Deux options de raccordement :

L’électricité produite à partir de l’installation raccordée réseau peut être de deux types :

– soit, ce qui est le plus fréquent, la revente totale de l’énergie au travers d’un contrat d’achat sur 20 ans,

– soit, plus rare car moins rentable, la revente partielle de l’énergie après avoir puisé de manière instantanée l’électricité produite.

installation photovoltaïque à Thiré (85)boitier répartition communication